Vol.9 #12 - 7 novembre 2014

Invitation à participer à l'assemblée générale annuelle du Rifssso

C'est avec plaisir que le Regroupement des intervenants francophones en santé et en services sociaux de l'Ontario (Rifssso) vous convie à son assemblée générale annuelle 2013-2014

Quand : Mercredi, le 12 novembre 2014 à 18h

Où : En audioconférence

Nous espérons avoir le plaisir de vous y rencontrer et d’échanger.

Vous pouvez confirmer votre présence, en envoyant un courriel à jeanvlumbala@rifssso.ca ou en téléphonant au416.968.6759, poste 21 ou sans frais, 1 800 265.4399. Vous recevrez par la suite les coordonnées pour vous joindre à l'assemblée générale annuelle.

C'est un rendez-vous !


RESSOURCES


Les jeunes et l'obésité: Diagnostics et interventions

L’obésité des enfants, que le corps médical appelle l’obésité pédiatrique, est un problème de santé publique qui a atteint des proportions épidémiques mondiales, mais qui est encore sous-diagnostiqué, sous-prévenu et insuffisamment traité. L’obésité pédiatrique a plus que doublé chez les enfants et quadruplé chez les adolescents au cours des trois dernières décennies. Entre 2009 et 2011, au Canada, 32 % des enfants et des jeunes Canadiens de 5 à 17 ans présentaient de l’embonpoint ou de l’obésité. 

Cet ouvrage est le résultat d’une synthèse des recherches les plus récentes portant sur la prévention et le traitement de l’obésité pédiatrique. Causes et conséquences, diagnostics et interventions, tous les sujets sont abordés sans détour et dans un langage accessible. Au fil des pages, une voie d’avenir se dessine clairement: pour accompagner les jeunes vers un changement d’habitudes et de comportements, pour leur transférer peu à peu la responsabilité de leur bilan de santé, il faudra l’étroite collaboration des parents, des médecins de famille, pédiatres, spécialistes en médecine et autres professionnels: infirmières, diététistes (nutritionnistes), kinésiologues et psychologues.

Publié chez les Presses de l'Université Laval.  Pour commander en-ligne, cliquez ici.


Guide pour communiquer avec une personne sourde

Ce guide vise à faciliter la communication avec les personnes sourdes dans différents contextes (école, travail, réseau de la santé). Publié par l'Institut de réadaptation du Québec, ce guide s’intéresse à la communication avec ces personnes sourdes qui utilisent la LSQ comme principal mode de communication. Il ne concerne donc pas les personnes malentendantes, ou ayant une déficience auditive, qui peuvent pallier le manque d’audition par un appareil auditif ou un système d’amplification.

L’utilisation de ce guide vous permettra de :

  • Découvrir des moyens simples et accessibles pour communiquer à l’occasion avec une personne sourde ;
  • Vous familiariser avec les modes de communication des Sourds afin de mieux comprendre leur réalité ;
  • Développer vos compétences et vous outiller pour communiquer régulièrement avec un parent, un employé ou un usager sourd ;
  • Connaitre les ressources disponibles pour vous soutenir dans vos interactions avec une personne sourde.

Pour se procure le guide :

Le guide peut être commandé en version imprimée au cout de 30 $ + frais d'envoi.
Il peut aussi être télécharger gratuitement en format PDF.


Comprendre le risque de chute chez les aînés et leur perception du risque

La peur de tomber atteint le tiers des personnes âgées de 65 ans et plus, surtout les femmes. Malgré les conséquences réelles qu’entraîne une chute, surestimer le risque limite les mouvements des personnes âgées, nuisant ainsi au développement de la force et de l’équilibre. Sous-estimer ce risque peut en revanche les amener à dépasser leur capacité physique. Ce Coup d’œil sur la santé, publié par Statistiques Canada, offre un reflet de la perception de cette clientèle et de certaines caractéristiques pouvant accroître ou diminuer ce risque. Les graphiques permettent une consultation rapide de l’information. 

Pour consulter cette publication, cliquez ici.


Profil complet des caractéristiques sociodémographiques, psychosociales et sanitaires des clients des soins à domicile atteints de démence en Ontario

Avec une proportion qui s’élève à plus de 20 %, les personnes âgées atteintes de démence peinent de plus en plus à demeurer à la maison, surtout avec le manque criant de ressources à domicile. Les cas analysés, évalués à l’aide de l’Instrument d’évaluation des résidents – Soins à domicile (RAI-HC) montrent aussi que le quart de celles-ci souffre également d’une maladie neurologique concomitante. La diversité des profils cliniques rencontrés confirme la nécessité de remanier les programmes actuels et de déployer davantage de ressources en santé mentale.

Pour consulter cet article, cliquez ici.


La Trousse d'appui d'éducation sur le VIH/SIDA

Publiée par OPHEA, cette trousse est un outil de consultation facile offrant des renseignements généraux importants pouvant aider les écoles à satisfaire les attentes exposées dans le curriculum ontarien et les autres politiques réglementant le système scolaire. Elle peut aussi aider les écoles à contribuer à la réponse face au VIH et situer des ressources et des outils liés au VIH.

Bien que la Trousse d'appui d'éducation sur le VIH/SIDA ait été conçue en tenant compte des enseignants et des administrateurs d’école, elle sera utile à toute personne désirant se renseigner et mieux préparer les enfants et les jeunes à prendre des décisions saines, responsables et éclairées dans un monde où existent le VIH et le SIDA.

Pour télécharger cette trousse, cliquez ici.


ProfIL, le centre de référence sur les troubles de l'alimentation et de l'image corporelle au masculin

La Fondation Movember est fière de financer ProfIL, un programme qui examine les préoccupations qui ont trait à l'image corporelle chez les hommes et fournit une ressource aux professionnels de la santé.

Pourquoi un site sur les troubles alimentaires au masculin? Parce que bien que les femmes soient plus à risque de souffrir de troubles alimentaires, les hommes peuvent aussi développer ce type de problèmes. On estime que jusqu'à 25 % des cas d'anorexie et de boulimie ainsi que 40% des cas d'hyperphagie boulimique seraient des sujets masculins. Ces problématiques entraînent, chez les hommes, des répercussions physiques et mentales importantes. En effet, les personnes souffrant de troubles alimentaires présentent fréquemment d'autres troubles psychologiques au moment du diagnostic. Comparativement aux femmes, les hommes atteints de troubles alimentaires sont plus à risque de souffrir d'anxiété, de dépression ou d'un trouble obsessionnel compulsif. Ces derniers démontrent également plus souvent des comportements suicidaires.

Pour accéder au site web ProfIL, cliquez ici


ÉVÉNEMENTS


Conférence - 14 novembre 2014 - Ottawa ON- 4e conférence périnatale francophone «Accoucher de manière sûre, aisée et satisfaisante grâce à la méthode Bonapace»

Cet événement s'adresse à tous les professionnels de la santé oeuvrant en péinatalité.  Cette année, nous avons l’honneur de recevoir à titre de conférencière, madame Julie Bonapace, experte renommée qui a développé une méthode innovatrice de préparation à l’accouchement et de gestion de la douleur. Depuis 1989, madame Bonapace enseigne cette méthode pour faciliter le travail de la mère et pour rendre son accouchement plus satisfaisant, tout en incitant la participation active du père, afin que ce dernier soit présent et se sente engagé face au développement de son enfant.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Vous pouvez vous inscrire en cliquant ici.


Atelier - Hôtel Radisson, Sudbury ON - 14 novembre 2014 - Bâtir la résilience chez les jeunes enfants - Explorer le rôle du père 

Cet atelier d'une journée s’adresse à tous les intervenants francophones du Nord de l’Ontario travaillant dans le domaine de la santé et du développement de la petite enfance. Il fournira aux intervenants des conseils pratiques lors de l'exploration du rôle des pères pour bâtir la résilience de leurs enfants, de la naissance à 6 ans.

Cet atelier est présenté par Carl Brisson, B.Sc.Soc., de Valoris Prescott-Russell et Marie Brisson, consultante bilingue en promotion de la santé pour le Centre de ressources Meilleur départ.

Les frais d’inscription sont de $75, comprenant un repas, collations et une copie des ressources Bâtir la résilience chez les jeunes enfants et Apprendre à jouer et jouer pour apprendre : ce que les familles peuvent faire.

Pour des questions relatives aux inscriptions, veuillez communiquer avec  :

Roshni Juttun: r.juttun@nexussante.ca ou poste 2336; ou poste 2336

 


Webinaire - 16 décembre 2014 de 10h30 à 12h - Offrir des soins et services adaptés pour les enfants créatifs dans le genre et les jeunes LGBTQ

Cet atelier a pour objectif de clarifier les concepts de sexe assigné à la naissance, identité de genre, expression de genre et orientation sexuelle; donner un aperçu des caractéristiques des enfants créatifs dans le genre et des disparités en matière de santé auxquelles les jeunes LGBTQ font face; et finalement, discuter des formes de soutien que vous pouvez offrir en tant que prestataire de soins et services, éducateur-trice, ou parent.

L'inscription en ligne est requise . Pour vous inscrire, cliquez ici.


Atelier en-ligne - 22 janvier 2015 : Gestion des comportements associés à la démence

À la fin de cet atelier, le participant pourra reconnaitre les comportements typiques associés à la démence et y rattacher les différents stades de régression de la personne au cours de la maladie. Le participant aura amélioré ses habiletés de communication avec la personne atteinte de démence et pourra les adapter en fonction de son interlocuteur. Il aura aussi appris à prévenir une réaction catastrophique en prenant connaissance des déclencheurs de comportements extrêmes et en adaptant son mode d’intervention en conséquence. Un outil pratique pourra servir à encadrer l’application de ses nouvelles connaissances. Cet atelier est offert par le CNFS.

Pour en savoir plus, visitez le site web en cliquant ici.


AUTRES


Journée mondiale du diabète 14 novembre 2014

La Journée mondiale du diabète, célébrée le 14 novembre, a pour but de mieux faire connaître cette maladie dans le monde – son ampleur mais aussi les moyens dont on dispose pour la prévenir.

Novembre, mois de la sensibilisation au diabète 


 

Date envoyé : jeudi, 6 novembre, 2014

« Retourner