Vol.9 #6 -18 juillet 2014


RESSOURCES


Base de connaissances sur les inégalités sociales

Cette base de connaissances est un outil qui permet d’approfondir vos connaissances dans le domaine des inégalités sociales de santé. Conçue avec la collaboration de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la Chaire Approches communautaires et inégalités de santé (CACIS) et la contribution d’un ensemble d’experts de la Francophonie, elle regroupe quatre grandes thématiques qui sont chacune présentées sous forme de documents Power Point/PDF accompagnés de références. 

Les grands thèmes suivants sont étudiés:

1. Inégalités sociales

2. Déterminants sociaux de la santé

3. Stratégies pour réduire les ISS 

4. Politiques publiques favorables à l’équité

Pour consulter la base de connaissances, cliquez ici.


Devenir actif avec l’âge : encourager les aînés à continuer de bouger !

Au Canada, comme dans la plupart des autres pays dans le monde, le nombre d’aînés ne cesse de croître. En 2011, les données de recensement indiquaient que 15 % de la population canadienne est âgée de 65 ans ou plus. On a noté que l’activité physique régulière est un moyen efficace de prévenir l’apparition de diverses maladies chroniques et d’améliorer la santé et le bien-être global à tous les âges. Chez les aînés, l’adoption et le maintien d’un style de vie actif procure des bienfaits spécifiques dont on parle dans le dossier de recherche préparé par l’Institut canadien de la recherche sur la condition physique et le mode de vie en collaboration avec ParticipACTION.

Pour consulter ce document, cliquez ici.

D’autres études sont également disponibles sur les site web de ParticipAction

Pour visiter le site, cliquez ici.


Les données de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) 2013 sont dorénavant disponibles

L'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) est une enquête continue qui recueille un large éventail de renseignements sur l'état de santé des Canadiens, les facteurs déterminant leur état de santé ainsi que leur utilisation des services de soins de santé. Les nouvelles données montrent qu'environ un jeune sur cinq de 12 à 17 ans a déclaré une taille et un poids le classant comme faisant de l'embonpoint ou comme étant obèse. Les résultats montrent aussi des transitions importantes dans la santé et le comportement de la population canadienne. Par exemple, 55,2 % des Canadiens de 12 ans et plus en 2013 (16,1 millions) ont déclaré être au moins « modérément actifs » pendant leurs loisirs. Il s'agit d'une hausse par rapport à la proportion de 53,9 % enregistrée en 2012. En 2013, 18,8 % de Canadiens de 18 ans et plus, soit environ 4,9 millions d'adultes, ont déclaré une taille et un poids les classant dans la catégorie des personnes obèses. Le taux d'obésité chez les hommes a augmenté, passant de 18,7 % en 2012 à 20,1 % en 2013. Chez les femmes, le taux d'obésité en 2013 (17,4 %) était à peu près le même qu'en 2012.

Pour de plus amples renseignements concernant le présent communiqué ou d'autres produits de données disponibles, veuillez consulter le site de Statistiques Canada.


Engagement actif des femmes et des filles : Aborder les facteurs psychosociaux

Publié par l’Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique, cette ressource a pour objectif de hausser le niveau de sensibilisation aux expériences des filles et des femmes et de fournir des recommandations relatives aux facteurs psychosociaux qui influencent le développement, le leadership et la participation à vie des athlètes féminine au sport et à l’activité physique. Les filles et les femmes représentent 50 % de la population canadienne.  Pourtant, elles demeurent sous-représentés au sein du système de sport et d’activité physique.  Les facteurs biomécaniques et physiologiques propres aux filles et aux femmes sont mieux connus, ce qui crée un fondement pour l’amélioration des méthodes d’entraînement et des programmes de compétition destinés aux athlètes. 

Pour consulter cette ressource, cliquez ici.


Relier les patients et les professionnels de la santé : étude pancanadienne sur la télésurveillance des patients. Ottawa : Inforoute Santé du Canada

En plein essor, la télésurveillance gagne du terrain au Canada avec de plus en plus de patients qui utilisent cette technologie pour transmettre à leur médecin les informations relatives à leur état de santé. L’accumulation de données en faveur de la télésurveillance réaffirme son efficacité et les avantages économiques associés. Ce document se compose de quatre sections : la situation actuelle, les études de cas, les nouvelles solutions et finalement les facteurs critiques de succès.

Pour en savoir plus, cliquez ici.


L’accès aux services de santé en français et leur utilisation en contexte francophone minoritaire - Rapport final - mars 2014

Ce rapport vous présente les résultats de l'enquête populationnelle réalisée par la Société Santé en français avec l'Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques.

Pour consulter le rapport, cliquez ici.

Mars 2014


ÉVÉNEMENTS/FORMATION


Cours : La santé mentale des réfugiés

Ce cours interactif a été développé par le Centre de santé mentale et de toxicomanie et financé par Citoyenneté et Immigration Canada afin d'outiller les intervenants pour qu'ils puissent intervenir efficacment auprès des réfugiés qui ont des problèmes de santé mentale.

Les participants pourront mieux comprendre l'impact des déterminants de la santé mentale, de reconnaître les symptômes, de développer des stratégies de prévention face à l'épuisement professionnel et aux traumatismes indirects.

Pour plus d'information, communiquer avec Sophia Rinaldis au 416 535-8501, poste 30872 ou par courriel à sophia.rinaldi@camh.ca


 AUTRES


L’Institut de recherche en santé du Canada et la Fondation Graham-Boeckh lancent un réseau de recherche en santé mentale

Le réseau de recherche ACCESS Canada, qui a été établi par l'initiative TRAM (Recherche transformationnelle sur la santé mentale des adolescents) vise à apporter un changement positif dans les soins dispensés aux jeunes atteints de maladie mentale qui ont maintenant un accès limité aux soins. C'est le tout premier réseau lancé dans le cadre de la Stratégie de recherche axée sur le patient, qui vise à faire en sorte que les données de recherche guident la pratique et les politiques de soins de santé.

Pour en savoir plus, cliquez ici.


Rapport annuel 2013-2014 du Commissaire des services en français de l'Ontario 

Le Commissariat aux services en français vous a présenté son rapport annuel 2013-2014. Offert en version web interactive ou imprimé, le rapport de cette année comporte quatre recommandations phares :  la nécessité de se doter d’un interlocuteur actif à l’Assemblée législative. Le commissaire estime qu’il est nécessaire de (i) nommer d’un comité permanent sur les services en français, (ii) d’inscrire au mandat de ce comité d’étudier les rapports du commissaire aux services en français et (iii) d’exiger du gouvernement qu’il réponde aux recommandations et autres requêtes officielles dans un délai de 90 jours.

La deuxième recommandation du commissaire est incluse dans le chapitre sur l’analyse de la réponse du gouvernement et s’adresse à la ministre déléguée aux Affaires francophones. Elle met en lumière le besoin de prendre les mesures nécessaires pour respecter pleinement la lettre de la Loi sur les services en français. Pour ce faire, le commissaire croit que la ministre devrait (i) déposer un rapport annuel détaillé, engagé et pertinent sur les affaires de l’Office des affaires francophones et (ii) s’assurer que son rapport annuel fasse le point sur les actions entreprises à l’égard de chacune des fonctions que la Loi lui attribue ainsi qu’à l’Office des affaires francophones.

La troisième recommandation du commissaire se retrouve dans le chapitre sur les priorités stratégiques et porte sur le secteur de l’immigration et s’adresse au ministère des Affaires civiques et de l’immigration. De fait, le commissaire recommande à ce ministère de se doter, durant l’exercice financier 2014-2015, d’un groupe d’experts en matière d’immigration francophone. Ce groupe d’experts devra (i) élaborer une stratégie globale visant à favoriser l’accueil, l’intégration, le recrutement, la promotion, la formation et la rétention des immigrants francophones, (ii) élaborer un plan stratégique pangouvernemental, assorti d’un échéancier précis, visant à atteindre la cible de 5 %, (iii) établir des mécanismes de responsabilisation et d’évaluation annuelle transparents et accessibles au public et (iv) comprendre certains acteurs de poids.

La quatrième recommandation du commissaire porte sur le secteur de la justice qui se retrouve dans le chapitre sur les priorités stratégiques et s’adresse à la Procureure générale. Ainsi, le commissaire recommande au Ministère de mettre en œuvre un projet pilote d’amélioration de l’accès à la justice en français. Ce projet devrait être (i) attribué à un cadre de haut niveau au sein du Ministère, (ii) réalisé un fonction d’un calendrier, (iii) circonscrit à une région reflétant la diversité de l’accès à la justice en français en Ontario et (iv) clairement animé par un objectif final d’élargissement à l’ensemble de la province.

Pour consulter le rapport, visitez le site web du Commissaire des services en français ou cliquez ici.


 Offres d'emploi dans le domaine de la santé et des services sociaux en Ontario

N'oubliez pas de visiter la rubrique «offres d'emploi » car il y a eu plusieurs positions d'affichées dernièrement.  Pour y accéder, cliquez ici.


 

 

 

 

Date envoyé : lundi, 21 juillet, 2014

« Retourner