Vol. 8 # 22 - 18 novembre 2013

Semaine de la sensibilisation à l’intimidation et à la prévention

Du 17 au 23 novembre 2013

L'Ontario a désigné la semaine commençant le troisième dimanche du mois de novembre comme étant la Semaine de la sensibilisation à l'intimidation et de la prévention, afin de favoriser des écoles sécuritaires et des milieux d'apprentissage positifs. - http://www.edu.gov.on.ca/fre/safeschools/prevention.html

L'intimidation se définit comme un comportement répété, persistant et agressif envers une ou plusieurs personnes, qui a pour but (ou dont on devrait savoir qu'il a pour effet) de causer de la peur, de la détresse ou un préjudice corporel, ou de nuire à l'amour-propre, à l'estime de soi ou à la réputation. L'intimidation se produit dans un contexte de déséquilibre de pouvoirs réel ou perçu. Source : L’Institut de recherche en santé vous offre des statistiques sur l’intimidation au Canada - http://www.cihr-irsc.gc.ca/f/45838.html

Quelques statistiques qui font réfléchir :

  • En 2011, Jeunesse, J'écoute a vu une augmentation de 10 % de ses appels durant la Semaine de la sensibilisation à l'intimidation.

  • Au Canada, un ou deux élèves par classe en moyenne au niveau élémentaire subissent de l'intimidation.  

  • 65 % des jeunes qui ont répondu au sondage 2011 de Jeunesse, J'écoute disent avoir été victimes de cyberintimidation.

  • 1 élève sur 5 du niveau secondaire dit éviter les toilettes de l'école par crainte d'être intimidé.

  • 87 % des étudiants de secondaire 1 à 3 disent avoir été témoins d'actes d'intimidation à l'école au cours de l'année écoulée.

  • Des études ont montré que, dans plus de la moitié des cas, l'intimidation cesse dans les 10 secondes suivant l'intervention d'un témoin.

  • Dans une recherche menée en 2010 dans 33 écoles intermédiaires et secondaires de Toronto, on indiquait que 49,5 % des élèves interrogés s’étaient fait intimider en ligne.

  • De 4 à 12 % des garçons et des filles de la 6e année à la 10e année/4e secondaire ont déclaré avoir subi de l’intimidation une fois par semaine ou plus.

  • Chez les garçons, le comportement d’intimidation atteint un sommet en 9e année/3e secondaire 47 %, tandis qu’il atteint son maximum chez les filles en 6e année, ainsi qu’en 8e et 9e année/2e et 3e secondaire, à 37 %.

  • Dans plus de 80 % des cas, l’intimidation se produit en présence de pairs, et 57 % du temps, l’intimidation cesse en moins de 10 secondes lorsqu’un témoin intervient.

Quelques ressources :

  • Trousse « L'école, au cœur de l'harmonie » : Cette trousse a pour objectif d’aider les jeunes à identifier les différentes formes de violence dans leur milieu : directe, indirecte, physique et verbale; de les outiller à réagir à la violence de façon appropriée; et aussi de développer leurs habiletés sociales. Elle comprend un guide pédagogique qui contient une trentaine d'activités pédagogiques écrites en plusieurs versions de façon à s'adapter à l'âge des élèves; un cahier pratique avec des fiches d’auto-évaluation, une grille faisant le lien entre les compétences transversales et les différentes activités de la trousse et des outils plastifiés servant de support visuel aux activités et d'outils d'intervention au quotidien.  Pour commander la trousse ou en savoir plus, envoyez un courriel à info@aucoeurdelharmonie.ca
  • Le Centre ontarien de prévention des agressions (COPA) est un organisme à but non lucratif qui offre une variété de programmes et de ressources sur les différents types de violence.  Pour en savoir plus, visitez leur site web à http://infocopa.com

RESSOURCES


Comment rejoindre les francophones - nouvelle édition

Publié par le Centre de ressources Meilleur départ

Cette nouvelle édition contient des statistiques mises à jour et la description de nombreux programmes qui fonctionnent bien auprès des familles franco-ontariennes. Comme pour la version précédente, un grand nombre de stratégies sont aussi suggérées pour faire face aux défis que les intervenants rencontrent dans leur travail en santé maternelle et en développement de la petite enfance.
 

Cette publication est disponible en français et en anglais et peut être téléchargée gratuitement ou commandée au coût de $10 à : www.meilleurdepart.org/resources/howto   


Guide de référence. Pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Ce guide est structuré en fonction du continuum de services pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées. Il décrit 23 rôles-actions susceptibles d'être actualisés en matière de prévention, de repérage, d'intervention et de coordination. Il propose un partage de rôles entre les organisations multisectorielles et les intervenants de diverses disciplines. Bien que ce guide est été développé au Québec, son contenu peut être adapté au contexte ontarien. Cependant, les ressources mentionnées proviennent du Québec et peuvent être différentes pour l'Ontario. Si vous désirez consulter ce guide, cliquez ici. 


Notresystemedesante.ca

Conçu par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS)

Notresystemedesante.ca est un site Web interactif conçu dans le but d’informer les Canadiens sur la performance de leur système de santé — selon la province, la région et, dans certains cas, l’hôpital. Le site Web présente les cinq domaines de mesure de la performance qui sont les plus importants aux yeux des Canadiens. On y trouve les résultats comparatifs de 15 indicateurs de la performance compris dans ces domaines.

Pour accéder au site, cliquez ici.


La 12e conférence internationale sur l'évaluation d'impact sur la santé (ÉIS):  Des questions nouvelles pour répondre à l'évolution de la pratique - Synthèse des échanges.

Publié par le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS)

La Conférence de 2012 qui a eu lieu en août 2012 a abordé quatre grands thèmes de la santé dans toutes les politiques, celui de l'institutionnalisation de l'ÉIS, et a tenté de rendre compte de la diversité de la pratique et de ce que nous savons à ce jour sur son efficacité. Ce document représente un rapport de ces thèmes abordés qui sont : la formation, les inégalités de santé, la participation citoyenne, la santé environnementale, les aspects politiques en lien avec l'ÉIS

Pour consulter le rapport synthèse, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS), visitez le site www.ccnpps.ca

 


ÉVÉNEMENTS


Congrès national des professionnels de la gériatrie

Du 23 au 25 mars 2014, à Paris, France

Ce congrès a pour but de former, d’accompagner et de soutenir les professionnels de la gériatrie dans leur pratique médicale. Six programmes de formation – y compris des sessions interdisciplinaires – sont offerts aux gériatres, gérontologues, infirmiers, spécialistes en réadaptation, directeurs, psychologues et professionnels en service social. Pour en savoir plus, cliquez ici.


Cours de français en-ligne pour les professionnels de la santé

Offerts par l'Université Western

Ce cours en-ligne est destiné à des apprenants ayant une bonne connaissance de base en français.  Il vise à améliorer la compréhension et l'expression écrite et orale au moyen de textes ainsi de documents audio et vidéo portant sur des thèmes variés.

Ce cours est offert à la session commençant en janvier 2014 ainsi qu'en mai 2014. Pour plus d'information, visitez le site web de l'Université Western en cliquant ici.


AUTRES


Appel pour articles : « Les maladies chroniques, quels enjeuyx pour les systèmes de soins »

La revue Santé Publique lance un appel pour son prochain numéro thématique : « Les maladies chroniques, quels enjeux pour les systèmes de soins ? ». Il s’agira d’articles ouvrant des perspectives pour améliorer les pratiques des acteurs ou l’organisation des systèmes de santé. Les études portant sur des interventions innovantes et évaluées sont particulièrement concernées. La revue fait donc un appel international aux auteurs souhaitant publier en français leurs travaux ou réflexion sur ce sujet. Une pré-sélection sera effectuée sur la base d’une lettre d’intention d’une page à adresser au secrétariat de rédaction de la revue (ig@sfsp.info) avant le 15 décembre 2013. Les auteurs seront informés de la décision du Comité de rédaction à la fin du mois de janvier 2014. Les articles devront être livrés au plus tard le 1er mai 2014 sur la plateforme éditoriale électronique de la revue : http://rsp.fontismedia.com/rsp/

Pour en savoir plus, cliquez ici.


Tabac: l'Ontario veut protéger les jeunes

Ontario, 13 novembre 2013 — Le gouvernement de l'Ontario a annoncé mercredi qu'il déposera un projet de loi pour augmenter les sanctions liées à la vente de tabac aux mineurs et pour restreindre davantage le droit de fumer dans les lieux publics. Si le projet de loi est adopté, il ne sera plus permis de fumer sur les terrasses des restaurants et des bars de la province.

L'interdiction de vendre des produits du tabac aromatisés aux jeunes figure également parmi les mesures proposées. La ministre de la Santé Deb Matthews insiste sur l'importance de protéger les jeunes. "Nous savons que si pouvons empêcher en premier lieu les jeunes de fumer, moins de gens développeront une dépendance au tabac", indique la ministre. Des militants antitabac affirment que le tabac aromatisé s'inscrit dans une stratégie des fabricants pour attirer la jeune clientèle. Le gouvernement estime que bien des jeunes s'adonnent au tabagisme en fumant des cigarillos aux arômes de fraise ou de chocolat. Le taux de tabagisme en Ontario est passé de 24,5% en 2000 à 19% en 2012.

Pour consulter le communiqué de presse, cliquez ici.


Une campagne pour prévenir les chutes chez les aînés

Organisé par Santé publique Ottawa

Sous le thème Ma santé, je m'en occupe, cette campagne de sensibilisation a pour but de  prévenir les chutes chez les aînés. Des séances d'éducation sur la prévention des chutes seront organisées, afin que les personnes âgées de 65 ans puissent évaluer leurs risques de faire une chute. Une infirmière vérifiera, entre autres, leur équilibre et leur tension artérielle. Selon la direction de santé publique, chaque année, un aîné sur quatre fait une chute ce qui entraîne plus de 6 300 visites dans les salles d'urgence. De plus, 70 d'entre eux succombent à leurs blessures.


Comme les blessures liées à une chute peuvent avoir des conséquences importantes sur l'autonomie, à court ou à long terme, la direction encourage les personnes à risque de prendre diverses mesures pour les prévenir.

Pour de plus amples renseignements sur les programmes Vieillir en santé, visitez ottawa.ca. Pour réserver une séance d’éducation de groupe ou pour vous inscrire à une clinique de prévention des chutes, veuillez téléphoner à Info-santé publique Ottawa au 613-580-6744 (ATS : 613-580-9656). Vous pouvez également suivre SPO sur Facebook, Twitter (@OttawaSante), YouTube, Tumblr ou Pinterest.



Faites connaître vos activités et vos événements

Profitez du cliquezsante.ca pour faire la promotion de vos activités et/ou de vos événements auprès de vos collèques.  Notre bulletin d'information rejoint tout près de 1 000 professionnels de différents domaines de la santé et des services de la province.  C'est aussi une excellente occasion de partager ce que vous faites !  Vous n'avez qu'à envoyer un courriel à info@rifssso.ca


C'est grâce à la participation financière du minsitère de la Santé et des Soins longue durée que nous pouvons vous offrir le cliquezsante.ca.

 

Date envoyé : lundi, 18 novembre, 2013

« Retourner